Energie hydrolienne en Manche : aboutissement d’une première étude complète de site

Le Raz Blanchard est l’un des sites hydroliens les plus en vue au niveau mondial. Le déploiement de turbines marines développées par le français “Hydroquest” et l’anglais ” Atlantis” est à nouveau à l’étude.

Depuis cinq ans, ce site fait l’objet de nombreux travaux visant à comprendre ses caractéristiques hydrodynamiques et la variabilité de la ressource disponible. Les recherches menées par les chercheurs et les ingénieurs d’une vingtaine d’organismes et d’universités en France et au Royaume-Uni ont abouti à la publication en juillet 2020 d’un recueil d’articles dont l’éditeur associé est Alexei Sentchev, chercheur au LOG, Professeur à l’ULCO.

Le recueil est accessible sur le site de Philosophical Transactions of the Royal Society (https://doi.org/10.1098/rsta.2019.0490).

En France, la majorité des travaux ont été financés par deux projets ANR (THYMOTE et HYD2M) et au Royaume-Unis, par de nombreux contacts industriels.

Contacter la Direction de la communication

Université du Littoral Côte d’Opale
1, place de l’Yser
BP 71022 – 59 375 DUNKERQUE Cedex
+33 (0)3 28 23 73 59
communication@univ-littoral.fr