La Chine et la Grande Guerre – CNRS Éditions

Li Ma est Maître de conférences-HDR à l’Université du Littoral Côte d’Opale. Historienne et sinologue, ses publications portent sur le pouvoir absolu dans la Chine impériale, sur la Grande Guerre et les travailleurs chinois et sur les crises sociales et environnementales dans la Chine actuelle. Elle a notamment publié l’ouvrage Pouvoir et philosophie chez Zhu Yuanzhang : despotisme et légitimité (2002) et a dirigé un ouvrage collectif Les travailleurs chinois en France dans la Première Guerre mondiale (2012).

À l’été 1914, l’Europe prend feu. Face au brasier qui menace d’engloutir toutes les Grandes Puissances, la Chine se pare d’une neutralité de façade. Alors que la dynastie Qing vient d’être écartée, en 1912, la jeune République sait l’importance de son vivier humain et les contreparties politiques qu’elle peut en tirer. Avec l’espoir de compter parmi les vainqueurs, l’ancien Empire s’engage aux côtés des Alliés et envoie des centaines de milliers de travailleurs chinois en France et en Russie à partir de 1915 pour accomplir, derrière les lignes, les tâches les plus pénibles.

Dans ce livre, qui confronte pour la première fois des sources et des témoignages chinois, français, anglais et japonais, en partie inédits, l’historienne Li Ma ne se contente pas de raconter l’odyssée mondiale de ces ouvriers. Elle dresse le portrait de la Chine de 14-18, en revenant sur la tumultueuse histoire des décennies précédentes et en éclairant dans le détail ses relations avec les belligérants, en particulier avec le Japon et les États-Unis de Wilson. Elle analyse enfin les conséquences intérieures du conflit jusqu’au traité de Versailles à l’origine du Mouvement du 4 mai 1919 considéré depuis comme l’acte de naissance de la modernité chinoise.

CNRS – Editions