recherche

Pôles de recherche & Laboratoires

POLE MER ET LITTORAL, TRANSFORMATIONS ET ENJEUX

Conformément à la dénomination de notre Université, la thématique “Mer et Littoral” est très fortement liée à l’identité de notre établissement. Ce pôle comprend deux laboratoires : Le LOG et BPA-ICV.

La recherche sur cette thématique s’attaque à des enjeux majeurs : le milieu marin, les systèmes littoraux et la biodiversité (y compris l’écologie marine, l’océanographie physique, la géologie marine, la biogéochimie et la dynamique côtière), la pêche, l’aquaculture, et leur valorisation (y compris la sécurité des aliments d’origine marine).

De nombreuses activités transversales sont également impliquées dans ce pôle : le géopositionnement sous-marin et la réflectométrie, la modélisation de phénomènes de pollution d’aquifères, les usages sociaux et/ ou spatiaux des territoires littoraux (et les enjeux juridiques, économiques, culturels et spatiaux qui y sont corrélés), la construction navale, la réinvention des villes portuaires, la régulation juridique des activités marchandes, la sécurité maritime, les préoccupations environnementales.

 

POLE MUTATIONS TECHNOLOGIQUES ET ENVIRONNEMENTALES

L’environnement est une thématique identitaire pour l’ULCO, depuis sa création. Les enjeux environnementaux étant généralement liés aux transformations technologiques, cela justifie de les réunir dans le même pôle. Ce pôle comporte 7 laboratoires (LISIC, LPCA, LMPA, UCEIV, UDSMM, PMOI, URePSSS), et il est le pôle secondaire de TVES et d’ISI.

Mutations technologiques : Fondements théoriques et applications 

Il s’agit de recherches fondamentales dans les domaines de l’intelligence artificielle, des modèles mathématiques de phénomènes physiques, la résolution de très grands systèmes d’équations linéaires et le traitement d’images, le traitement de données massives, l’instrumentation scientifique dans les domaines de l’optique (UV à IR moyen) et de l’opto-électronique (domaine THz), et les propriétés physiques (électroniques, thermiques, optiques) de nouveaux matériaux.

Les applications portent sur le génie logiciel, la multimodélisation, l’analyse et la synthèse d’images, la physico-chimie atmosphérique, l’étude des cristaux liquides et des polymères et leurs composites.

Il existe également des recherches sur la perception, la gestion et la gouvernance de l’énergie, des risques, et de l’environnement ou de la santé (individuelle et sociale) ; ainsi que sur les trajectoires d’innovation associant des formes d’innovation technologiques, organisationnelles et commerciales (ex. les innovations destinées aux populations vieillissantes, ou celles associées à l’économie circulaire).

Transition environnementale ; Energie ; Santé

Les travaux concernent les mécanismes de la pollution atmosphérique (dynamique atmosphérique, réactivité chimique, aérosols), les effets des polluants sur le vivant, le développement de méthodes pour limiter l’impact de polluants, la valorisation d’agroressources et de la biomasse, la recherche de sources de pollutions, l’optimisation du trafic.

En matière d’énergie il s’agit du développement de matériaux fonctionnels dans le domaine de l’énergie, de composants pour l’électronique tels que capteurs et générateurs d’énergie, l’étude de matériaux dédiés à l’énergie tels que les matériaux thermoélectriques et électrocaloriques, le domaine de l’énergie éolienne (disponibilité énergétique) et du stockage (électrolyte solide).

Dans le domaine de la santé (outre les effets de la pollution sur le vivant, déjà évoqués) les travaux portent sur l’implication de l’adiposité de la moelle osseuse dans des maladies comme l’ostéoporose, l’anorexie mentale, le vieillissement, le diabète et l’obésité ; ainsi que sur l’exercice physique comme facteur déterminant de la santé et de la performance physique ; enfin il existe des recherches sur la perception, la gestion et la gouvernance de la santé (individuelle et sociale).

 

POLE HUMANITÉS ET TERRITOIRES INTÉGRÉS

Il s’agit du pôle principal de quatre laboratoires (TVES, HLLI, ISI, LARJ) de sciences humaines et sociales, qui sont également présents dans les pôles précédents, car les transformations, mutations et enjeux abordés dans les deux autres pôles s’appliquent à des territoires et affectent des individus ou s’incarnent dans des personnes.

Les aspects plus spécifiquement culturels ou sociétaux, juridiques ou liés au management et à l’innovation se retrouvent dans ce troisième pôle.

Ils associent des travaux sur l’évolution des territoires, des villes et de leur environnement ; sur les frontières culturelles, au niveau géopolitique, de la compétition pour l’accès à l’énergie, ou encore en ce qui concerne les grandes migrations humaines, la cohabitation de groupements ethniques dans les espaces urbains, ou des revendications identitaires, territoriales, nationales.

Mais cela concerne également la recherche sur les nouveaux outils pour la médiation culturelle (reconstitutions historiques, analyse d’œuvres), sur l’économie de l’innovation et de l’entrepreneuriat (entrepreneurs, firmes, trajectoires et réseaux d’innovation ; territoire entrepreneurial durable), et sur le droit avec un axe publiciste orienté vers l’action publique locale et environnementale, et un axe privatiste centré sur les réactions du droit des affaires confronté aux évolutions de l’économie telles que l’économie sociale et solidaire ou l’économie collaborative.

Contacter les pôles de recherche

Pôle Mer et Littoral, Transformations et Enjeux
Directeur : Sebastien MONCHY
32 Avenue Foch,
62930 Wimereux
+33 (0)3 21 99 64 29

Pôle Mutations Technologiques et Environnementales
Directeur : Arnaud CUISSET
Maison de la Recherche en Environnement Industriel
145, avenue Maurice Schumann
59140 Dunkerque
+33 (0)3 28 23 73 13

Pôle Humanité et Territoires Intégrés
Directeur : Christophe GIBOUT
Bâtiment Clocheville
25 rue Saint-Louis – BP 774
62321 Boulogne-sur-Mer Cedex
+33 (0)3 21 99 43 00