Max Gericke ou pareille au même

7 mars à 20h
LA PISCINE a DUNKERQUE

À la mort de son mari dans les années 30, la jeune veuve allemande décide d’écrire son prénom sur la tombe de son époux et d’usurper son identité pour “s’en sortir“. Commence alors sa double vie. Projetée dans un monde d’hommes au travail, lors des sorties entre collègues, sur le front, Ella renonce à toute relation sentimentale de peur d’être démasquée.

Se souviendra t-elle un jour de qui elle est vraiment ? Une leçon de courage, d’obstination et de rage de vivre.

Texte Manfred Karge
Mise en scène Didier Saint-Maxent
Avec Ariane Thery
Cie La Fabrique du vent (Lille)