Thierry Paul, recteur délégué à l’ESRI des Hauts-de-France, visite l’ULCO

Après une première visite en avril dernier sur le site de Dunkerque (voir actu du 29 avril), le nouveau recteur délégué à l’Enseignement, la recherche et l’innovation de la région académique des Hauts-de-France était de retour à l’ULCO jeudi 24 novembre. Au programme de cette journée d’échange, une visite des sites de Boulogne-sur-Mer et de Calais.

La matinée, consacrée au site de Boulogne, s’est articulée autour de trois visites.
Sur le campus Saint-Louis, Thierry Rigaux, VP délégué au CGU de Boulogne, a brossé une présentation générale de l’ULCO, de son offre de formation à sa politique de recherche.
Pour le recteur, « l’ULCO fait aujourd’hui preuve d’un dynamisme important, lié à un ancrage territorial très fort ».

Un ancrage, qui se ressent à tous les niveaux et qui permet par exemple à l’ULCO de bénéficier de financement de thèses par le pôle métropolitain de la Côte d’Opale (PMCO).

La recherche est d’ailleurs un enjeu fondamental pour le développement de l’ULCO, comme l’a rappelé son président, Hassane Sadok. Comme il a tenu à le souligner lors de cette rencontre, la stratégie offensive de l’ULCO pour attirer les doctorants et financer les thèses nous permet aujourd’hui d’avoir un nombre important de doctorants chaque année (plus de 200).
Depuis plusieurs années, l’ULCO met ainsi l’accent sur le développement de la recherche et a doublé le budget consacré à celle-ci. Une stratégie payante, qui permet à notre université de se renforcer, de gagner en notoriété, localement comme à l’international, comme en témoigne l’entrée de l’ULCO dans le classement de Shangaï pour les Mathématiques.

La recherche était d’ailleurs au programme du reste de la journée, avec la visite de nombreux laboratoires et structures.
Sur le site de Capécure, toujours à Boulogne-sur-Mer, Rachid Amara, directeur de l’ISML, a ainsi présenté l’Institut et ses missions et les projets en cours, notamment dans le cadre de l’IFSEA.
À Wimereux, ensuite, le recteur délégué a pu visiter plusieurs laboratoires du LOG. Dans ce site historique de notre université, installé face à la mer, les chercheurs de l’ULCO, associés au CNRS et à l’Université de Lille, travaillent en interdisciplinarité depuis de nombreuses années.

Il aura également été question d’interdisciplinarité et de coopération entre chercheurs lors de la suite de cette journée, sur le site du CGU de Calais, où monsieur le recteur a pu visiter le nouveau green data center qui abrite sur ses serveurs les données de l’ULCO et donne aux différents laboratoires une puissance de calcul nécessaire aux travaux les plus exigeants.
Sous la conduite de Béatrice Randoux, Vice-présidente déléguée au CGU de Calais, cette journée s’est achevée par une visite du site et des rencontres avec les chercheurs qui ont pu exposer leurs travaux en cours.