Master Sciences de la mer - Ecologie Marine et Halieutique

Revenir à la page Masters

OBJECTIF DE LA FORMATION

La gestion intégrée de la mer et du littoral est au cœur des préoccupations européennes et mondiales actuelles. Le  master Sciences de la Mer, parcours Ecologie Marine et Halieutique, vise à former des ingénieurs, des chercheurs et des experts capables de relever les défis environnementaux, sociaux et économiques liés à la préservation, l’exploitation durable et la valorisation des ressources vivantes marines.

Grâce à la façade maritime de la région Hauts-de-France, de son paysage de recherche résolument tourné vers la mer et de son tissu socio-professionnel maritime, les étudiants évolueront dans un cadre pluridisciplinaire permettant d’aborder l’environnement marin dans son intégralité.

Le programme de formation est basé sur une nouvelle dynamique qui offre aux étudiants en formation initiale et aux personnes en formation tout au long de la vie un environnement attrayant pour développer leurs compétences et construire leur projet professionnel en s’appuyant sur un cadre scientifique et socio-économique d’excellence.

La parcours est construit sur une architecture d’apprentissage novatrice basée sur un système de « majeurs » et de « mineurs » combinant des modules d’enseignement de différentes disciplines académiques et permettant ainsi aux étudiants de construire leur parcours personnalisé selon leur projet professionnel.

COMPÉTENCES VISÉES

  • Acquérir une formation permettant d’accéder au plus haut niveau de connaissance académique tant en recherche que dans le domaine professionnel.
  • Acquérir un socle de compétences généralistes, concrètes et fondamentales sur le milieu marin et  littoral au travers de thématiques pluridisciplinaires.
  • Favoriser l’ouverture d’esprit des étudiants par une pluridisciplinarité réelle.
  • Assurer à la fois une formation de pointe aux étudiants souhaitant poursuivre leur cursus par un doctorat et/ou former des cadres entrant sur le marché du travail à BAC+5 capables de relever les défis environnementaux, sociaux et économiques liés à la préservation, l’exploitation durable et la valorisation des ressources vivantes marines.
  • Favoriser l’insertion professionnelle en permettant aux étudiants d’acquérir des compétences ciblées sur l’environnement marin.

DÉBOUCHÉS

Ce Master vise des activités professionnelles assumées par des cadreschercheursconsultants polyvalents et autonomes, selon 3 profils en fonction des choix en Master 1 et Master 2 :

  • Chercheur.e. en biologie et écologie marine en laboratoires de recherche institutionnelle
  • Chargé.e. de mission/d’étude en bureaux d’études, collectivités territoriales, agences d’état et d’industries de la mer, conservatoires et parcs marins, associations environnementales
  • Ingénieur.e. d’études/écologue en laboratoire de recherche, structures de surveillance et d’observation

CAPACITÉ D’ACCUEIL ET MODALITÉS D’ADMISSION

Capacité d’accueil : 20 étudiants en M1 et 20 étudiants en M2

Le Master 1 est sélectif. Un dossier de candidature est à effectuer en ligne par tout étudiant titulaire du niveau requis (niveau BAC + 3)  sur une application informatique.

Attention : La procédure en ligne est à effectuer également pour les étudiants redoublants de Master 1.

Pour accéder de droit dans un Master 2 de l’ULCO, il faut être titulaire du même Master 1 (même mention et même parcours) de l’ULCO. Pour les autres titulaires d’un diplôme de niveau BAC + 4 (y compris établissements extérieurs), il faut procéder à une validation d’études (VE) en ligne sur l’application informatique

Attention : La procédure en ligne est à effectuer également pour les étudiants redoublants de Master 2.

PRÉREQUIS POUR INTÉGRER LA FORMATION

Titulaires d’une licence scientifique en Biologie ou en Environnement (sélection sur dossier)

PARTENAIRES

Universités, laboratoires et instituts de recherche

  • Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences (LOG)
  • Universités Marines
  • Lille 1
  • IUEM- LEMAR
  • UMR EPOC Univ. Bordeaux I
  • UPMC
  • MIO Univ. Méditerranée
  • IFREMER
  • IRD
  • CNRS

Syndicats mixtes, collectivités et agences environnementales

  • SFR Campus de la mer
  • DREAL Hauts-de-France
  • Pôle Aquimer
  • Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale
  • Eden 62
  • Office français de la biodiversité
  • Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins (CRPMEM) Hauts de France
  • Agences de l’eau
  • Conservatoire du Littoral et des Rivages Lacustres
  • Affaires Maritimes et Services Maritimes
  • European Marine Board
  • Réserve Naturelle Nationale de la Baie de Somme
  • DATAR et SG Mer

Entreprises privées

  • Ichtus Aquanord
  • Nausicaa
  • Plateforme Nouvelles Vagues
  • Grands Ports Maritimes de Dunkerque, Rouen et du Havre
  • EDF R&D
  • CIDEN
  • Veolia
  • Bureaux d’études : Créocéan ; Biotope ; Ecocéan ; IDRA Bio & Littoral

Associations

  • GIP Seine Aval
  • La Maison de l’Estuaire
  • GEMEL
  • Association Opti’Pousse Haie
  • Landscape Ecology & Sustainable Development Association
  • Association nationale des élus du littoral (ANEL)
  • Association nationale «Rivages de France»
  • Association Picardie nature